AMELIOR Association des Marchés Economiques Locaux Individuels et Organisés du Recyclage

les biffines et les biffins, des citadins exceptionnels. Plaidoyer pour la reconnaissance des biffinEs dans le monde.

les biffines et les biffins, des citadins exceptionnels. Plaidoyer pour la reconnaissance des biffinEs dans le monde.

Bénédicte Florin, géographe, Université de Tours. 1er mai 2018

IMG_5289

Manifestation des associations AMELIOR et Sauve qui peut lors du dernier Conseil de Paris, pour demander des places et des marchés pour les biffins (sept.2014)

734172_304776086317628_1760692353_nMoyenneIMG_7242

logo ameliorjpg

Les biffines et les biffins : des citadins exceptionnels !

Bénédicte Florin, géographe, Université de Tours

 L’étymologie du mot déchet renvoie à « ce qui est jeté en bas », la chute, la disqualification, la dévaluation car le déchet, c'est la perte, ce que l'on s'empresse d'oublier aussitôt que l'on s'en est débarrassé. Le terme « déchet » donne « déchoir », « déchéance » et suggère la décomposition et la mort. Le déchet contamine celui qui le manipule et, ainsi, les biffins de la Zone de Paris ont été accusés d'avoir propagé la dernière épidémie de peste baptisée « peste des chiffonniers » en 1920… Ailleurs, le déchet corrompt tout autant ceux qui « ont à faire avec » et qui constituent des communautés exclues de la ville et de la société urbaine, des parias, des intouchables, les basses castes, ces « classes malpropres, classes dangereuses », pour reprendre l'expression de l'historien Alain Faure désignant encore et toujours les chiffonniers de Paris. Quant au lumpensammler, récupérateur de chiffons allemand, n'évoque-t-il pas indiscutablement le lumpenprolétariat, le prolétariat en haillon ? En bref, du déchet au désordre, il n'y a qu'un pas...

 Toujours trop visibles dans l'espace public, en dépit de leur collecte pourtant bien matinale, les chiffonniers d'hier ou les biffins d'aujourd'hui menacent l'ordre et sont, par nature, l'ennemi des pouvoirs publics, des hygiénistes, de la police et, bien souvent, des habitants. Ils s'adonnent à des activités peu ordinaires réprouvées et réprimées par nos regards et encore davantage par les normes et les règles qui nous gouvernent. Le stigmate qui marque ces hommes et ces femmes est étroitement lié à nos représentations de l'ordure, de la souillure et du sale boulot : « Mais qui produit l'ordure ? » ainsi que me le faisait remarquer un chiffonnier du Caire...

Depuis plus de dix ans, je rencontre des récupérateurs de déchets : chiffonniers du Caire, bouâra, (un mot dérivé du français « éboueur ») de Casablanca, fouilleurs des poubelles de rue ou des décharges, récupérateurs dans les quartiers chics d'Istanbul qui amènent leur récolte aux recycleurs ou encore collecteurs de ferraille et d'objets de peu à Paris. Dans un contexte d'accentuation des inégalités et de la pauvreté, on peut comprendre que ces pratiques de récupération de déchets, transfigurés en ressources, permettent à des femmes et des hommes de vivre tant bien que mal de leur collecte, recyclage, réparation et revente.

Or, il serait très réducteur de n'y voir qu'une économie de la pauvreté et ces pratiques de récupération reposent aussi sur des compétences souvent invisibles au regard extérieur :  une grande connaissance de la ville et des lieux précis où gît la ressource ; le courage de marcher, porter ou   tirer sur de longues distances le fruit de leur collecte ; une expérience des interactions avec les autres (habitants, autorités, police) qu'il faut savoir éviter ou gérer au mieux ou, au contraire, des relations de solidarité et d'entraide ; une capacité à évaluer du premier coup d'œil la valeur des objets et matériaux découverts pour en estimer le juste prix ; savoir les nettoyer, les démonter, les réparer mais aussi savoir où et à qui les revendre, connaître, négocier et s'insérer dans ces filières marchandes, et pourquoi ne pas ajouter à cette liste, une belle curiosité  et un sentiment de liberté qui peuvent aussi motiver la recherche et découverte de la trouvaille ?

Peut-on encore parler de « déchets » et de « récupérateurs » alors que les savoir-faire font de ces personnes  des citadin(e)s extra-ordinaires qui, ici dans nos villes ou ailleurs dans le monde, sauvent de la poubelle, de l'incinérateur ou de la décharge une grande quantité de nos propres rebuts ? Ils et elles requalifient et revalorisent  par leur travail – car il s'agit bien d'un « travail » —  des objets et des matériaux – qui à leurs yeux sont tout sauf des déchets - qui seront réutilisés et qui trouveront une nouvelle valeur économique et de nouveaux usages.

  Ainsi, ces « travailleurs des déchets », pour reprendre l'expression des chercheurs Delphine Corteel et Stéphane Le Lay,  résistent aux catégories stigmatisantes dans lesquelles le pouvoir et la société les placent : ils tentent de s'en arranger, de les contourner et de les réduire. Ils mettent en avant leur courage car même si « c'est le dernier des métiers », il s'agit bien d'un métier selon un récupérateur d'Istanbul ; ils argumentent de leurs ingéniosité professionnelle à l'instar des chiffonniers du Caire qui recyclent près de 90 % de ce qu'ils collectent ; ils font valoir la dimension environnementale  et écologique de leurs activités à Casablanca où, pour eux, « rien ne se perd, tout se récupère »...

D'ici 2040, l'or, l'argent, le zinc, le plomb, le cuivre, l'étain et bien d'autres matières premières enfouies sous nos pieds auront disparu et, de façon générale, la raréfaction des ressources énergétiques et minérales nécessitera une compensation par des matières premières secondaires ou matériaux recyclés. Dès lors, le potentiel économique et financier lié à la récupération et au recyclage aiguise  les convoitises, les concurrences et intérêts de nombreux acteurs privés et publics : la récupération et le recyclage ne sont plus l'apanage de populations considérées comme marginales et, au nord comme au sud, de grandes sociétés transnationales captent la ressource que représentent aujourd'hui ces déchets. De nombreuses associations plaident pour une gouvernance partagée de la gestion des déchets qui intégrerait le travail des récupérateurs plutôt que de renforcer leur exclusion ; de même, dans certains cas, ils ont pu mettre en avant l'utilité de leurs activités et défendre leurs droits au travail. Les politiques d'intégration mises en œuvre par certains pays dits du « sud » sont même bien en avance sur ce qui se fait au nord et en France, notamment, où les biffins et biffines sont plus souvent qu'à leur tour victimes de brimades et d'interdictions...

 En ce 1er mai 2018, biffines et biffins de Paris, scavengers d'Inde, binners nord-américains, cartoneros de Buenos Aires, cadatores du Brésil,  zabbâlîn du Caire, toplaicilar d'Istanbul, bouâra de Casablanca et autres récupérateurs, exceptionnels citadins  : vous,  qui êtes encore trop souvent considérés comme « les petits, les obscurs et les sans-grades », unissez-vos forces pour faire reconnaître votre existence, votre travail, vos compétences et expériences et vos droits !

Posté par AMELIOR à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


prochains rdv avec les biffinEs d'AMELIOR

Bonjour,

le prochain marché des biffinEs à croix de chavaux se déroulera le mercredi 11 avril de 7h à 18h à croix de chavaux à Montreuil.

Beaucoup de questions, d'appels et de courriels de votre part pour savoir si d'autres marchés organisés par AMELIOR vont avoir lieu à Paris...

Nous faisons tout ce qui est en notre possible pour cela: Aux Grands Voisins à Paris 14eme, l'association Aurore va nous faire connaitre très prochainement sa volonté de continuer la co-organisation du marché des "Grands Voisins" que nous avons initié avec Aurore et Yes We Camp entre avril 2016 et décembre 2017. Fort du succès populaire de ces marchés et de son role d'animation pour le quartier comme pour les habitantEs et acteurs du site, nous pouvons reprendre dès fin avril, donc restez informé!Nous participons le samedi 31 mars au vide grenier organisé par l'association Coud à Coud place de la réunion dans le 20emearrdt. Nous serons présent avec AMELIOR entre la rue vitruve et la rue des orteaux.

Notre local situé 89 boulevard Chanzy à Montreuil, que nous occupons depuis un an, risque de fermer prochainement. Le propriétaire la compagnie d'assurances la Matmut nosu réclame son bien en justice... Nous allons nous défendre et tenter de trouver une solution, d'autant que plusieurs occupantEs sont sans ce lieu de vie , sans solution de relogement.  Nous entamons donc des démarches pour péreniser nos activités dans un lieu de tri et de valorisation des ressources qui nous permettent de devellopper nos activités fédératives. Si vous connaissez des lieux propices, n'hesitez pas à nous les faire connaitre !

Le conseil de Paris a fait voté en novembre 2017 l'experimentation d'un marché mensuel pour les biffinEs à Paris. Aucune avancée connu a ce jour, mais ce n'est pas une nouveauté, l'entiereté des décisions démocratiques en faveur de la reconnaissance et l'organisation des biffinEs et de leurs marchés voté en conseil de paris et dans les arrondissements restent systématiquement lettre morte depuis près de 8 ans. Etudes, voeux, financements existents, mais le manque de volonté poltique d'inclusion des biffinEs à la ville, à l'economie et aux droits est tel que rien ne bouge, hormis les bennes privés, les gaz lacrymogenes matraques et menottes, policiers menant la charge contre les biffinEs excluEs. Notre association oeuvre pas à pas vers la formalisation des metiers des biffinEs, mais ces efforts ne sont rien si les pouvoirs publics ne nous autorisent  toujours pas à travailler.

L'organisation d'AMELIOR a donc besoin de la formalisation des biffinEs par les responsables politiques en place.

Un nouveau rendez vous avec Antoinette Guhl, le 3eme depuis qu'Anne Hidalgo est élue à Hotel de ville de Paris, mettra a jour les avancées et proposition d'action concrete de notre association, notamment dans le projet mené avec Léa Vasa, élue du 10eme arrdt, concernant l'organisation d'un marché mensuel de l'economie circulaire dans le 10eme arrdt à Paris...

Nous serons présent le vendredi 6 avril à 18h à la Bellevilloise paris 20eme dans le cadre de la nuit de la Géographie, ou une exposition photos et un débat auront lieu au sujet de la place des biffinEs en ville. plus d'info sur https://www.labellevilloise.com/wp-content/uploads/2018/03/Programme-de--taille---NG-V4-.pdf.

Nous sommes ravi de vous présenter notre association AMELIOR, fédération de travailleurs biffinEs et soutiens, à l'occasion du conseil de quartier st blaise ce lundi 9 avril à 19h (exceptionnellement au centre Paris Anim' Louis Lumière - 46 rue Louis Lumière)  paris 20eme !et vous espérons nombreux afin d'échanger avec vous sur nos activités sociales, solidaires, écologiques et inclusives, et pouvoir porter à votre connaissance les études, votes et décisions du conseil du 20ème arrdt et du conseil de Paris en faveur des biffinEs et de leurs marchés que nous souhaitons etre appliqué sur le terrain...

à Montpellier:

L'ASSOCIATION AREA A LE PLAISIR DE VOUS CONVIER A L'EXPOSITION : «  DU BIDONVILLE À LA VILLE : EXISTER – CIRCULER - TRAVAILLER »

A la médiathèque départementale Pierresvives du 20 mars au 14 avril 2018

L'exposition est présentée dans le cadre de l'exposition du musée de l'Homme "Moi et les autres, des préjugés au racisme" Elle a été conçue par le Centre d'Art La Fenêtre et l’association AREA avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre et de La Cimade.

Une table ronde aura lieu à l’auditorium de Pierresvives le jeudi 5 avril à 19 heures: "Quel avenir pour les éco-recycleurs et éco-recycleuses à Montpellier ?"

En présence de biffins des bidonvilles de Montpellier, de l'équipe d'AREA, de Gaelle Maury du Centre d’art La Fenêtre et de Julie Chansel, journaliste.

N'hesitez a vous faire connaitre et à nous rejoindre via le mail de notre association assoamelior@gmail.com

 

 

 

 

 

 

Posté par AMELIOR à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rassemblement des biffinEs sans place à l'occasion du 1er mars journée mondiale des recycleurs

IMG_6621

article_image_(11)

Biff(e)

imgres

12342402_1024642510927156_4699123737742004238_n

 Rassemblement des biffinEs sans place et de leur soutien

 

à l’occasion de la journée mondiale des recycleurs

 

jeudi 1er Mars 2018 de 14h à 18h à Ménilmontant, Paris.

 

Lettre ouverte à Madame Hidalgo, aux éluEs du conseil de paris et des arrondissements

Nous sommes celles et ceux, biffines et biffins, qui travaillons dans les rues pour récupérer dans les poubelles des « déchets » réutilisables que nous sauvons de la destruction , puis revendons sur les marchés.

 

 

 

Nous sommes considérés à tort par certainEs de vos éluEs comme des délinquantEs et sommes quotidiennement criminaliséEs depuis plus de 10 ans.

 

 

 

Alors que l'argent manque, vos politiques répressives sauvages aggravent nos précarités et celles de nos acheteurs de plus en plus nombreux.

 

 

 

Depuis le début de vos mandats en 2014, nous n'avons pas obtenu une seule place, ni un seul marché, et ce depuis 2010... Les politiques répressives n’ont eu aucun effet positif sur la vie des quartiers dans lesquels nos marchés prennent place : Porte Montreuil, Porte Didot, Porte Montmartre, Barbès-La chapelle, Place d'Aligre et Belleville-Ménilmontant

 

 

 

Dans les faits, plus l’oppression est forte et dangereuse, plus nos marchés se développent "à la sauvette". C’est un problème politique qui appelle des solutions solidaires et non pas discriminatoires.

 

 

 

Des centaines de tonnes de biens de réemploi sont détruites dans des bennes des sociétés privés pour un coût global annuel estimé- à la charge des contribuables parisiens- entre 1 et 2 millions d'euros annuels, soit près d’un quart du budget annuel de la délégation en charge de l’économie circulaire !

 


Ce gaspillage d'argent public est d'autant plus incohérent que la gestion des déchets à Paris dégagerait depuis plusieurs années un excédent budgétaireconséquent .

 

Pourquoi ne pas investir ces trop perçu dans des économies populaires solidaires ?

 

 

 

Vous avez voté et fait voté au conseil de Paris depuis plusieurs années des décisions favorables aux biffinEs, à leurs marchés et à leurs économies sociales populaires, mais aucune volonté politique d'inclusion des travailleurs biffinEs, ni application de ces décisions, n'ont vu je jour.

 


Cet immobilisme ne fait pas honneur à votre politique sociale et écologique.

 

 

 

Notre exclusion est de plus contraire à toutes les valeurs et lois que vous prétendez défendre…

 

Nous, biffinEs et biffins , acheteurs et citoyens solidaires, meritont mieux que cette politique!

 

 

 

Nous exigeons l'arrêt des bennes, des confiscations, des persécutions que vos politiques nous font vivre inutilement.

 

Nous vous demandons d’agir par respect et application du cadre de la directive cadre européenne 2008/98/CE du 19 novembre 2008, des lois relatives à la transition énergétique du 18 aout 2015, de l’ordonnance de la réglementation française n°2010-1579 du 17 décembre 2010 relative aux déchets, des préconisations d’action sociale de l’étude regionale sur les biffinEs du conseil régional d’ile de france de 2012, du plan local de réduction des déchets de la Ville de Paris de 2017, de la défense des droits humains et de la justice climatique...

 

 ChèrEs éluEs, aidez nous , biffins en nous donnant l'espace vital dont nous avons besoin pour vivre:

 

 

 

DES PLACES ET DES MARCHÉS POUR TOUTES ET TOUS!

 

- Pour le droit des biffinEs à la récupération-revente sur l'espace public et à l'accès à des marchés aux puces afin de garantir de meilleures conditions de travail et de vie à touTEs.

 

 

 

- Pour la création de marchés aux puces pour les biffinEs à Paris et en Île de France, c'est à dire l'accès à de nouveaux espaces de commercialisation de biens de réemplois.

 

 

 

- Pour la juste rétribution de l'apport du travail des biffinEs à la réduction des "déchets", la valorisation des ressources, la réutilisation, la réparation et le recyclage.

 


-
Pour L'application de la recommandation 204 de l'Organisation Internationale du Travail datant de Juin 2015 concernant la transition de l'économie informelle vers l'économie formelle

 

 

 

En collectant en amont de la gestion des déchets, nous réduisons de plusieurs tonnes chaque semaine les déchets des parisienNEs, dont les coûts de traitement à la tonne sont à la charge des contribuables.

 

Notre travail correspond donc à la défense de l’intérêtgénéral !

Seul l'accès à l'espace public permet la revente massive des centaines de tonnes
d’objets, que notre société gaspille, et que les biffins captent en partie.

 


C'est pourquoi les marchés aux puces doivent
être reconnus et développés par des mises en œuvre concrètes au niveau des politiques de la ville :

 

Nous avons besoin de plus de marchés et le droit de vendre en toute légalité !

 

 

 

Depuis mars 2013, la ville de Montreuil a fait preuve d'une véritable exemplarité dans sa volonté politique d'inclusion à l’économie et la ville des travailleurs biffinEs en nous octroyant la halle du marché croix de Chavaux une fois par mois.

 

Aux Grands Voisins, notre association, aidée sur le terrain par nos partenaires Aurore et Yes We Camp , a organisé de grands marchés conviviaux une fois par mois durant près de 2 ans.

Nous sommes des gestionnaires de « déchets », des revendeurs de produits d'occasion, et avons acquis l'exp
érience de l'organisation de marchés par et pour les biffinEs.

 

Nous devons encore avancer, créer et organiser.

 

 

 

Pour arriver à nos objectifs "zéro déchet, zéro chômeur", nous avons besoin de touTEs.

Pour une société sans exclu, aucun travailleur sans droit!
Vivent les biffinEs-récupérateurs, recycleurs et ferrailleurs!
Le réemploi et le recyclage sans les biffinEs, c'est du gaspillage! 
DROIT À LA BIFFE!

 

 

 

Rendez-vous mercredi 14 mars

 

pour le marché des biffinEs sous la Halle du marché Croix de Chavaux à Montreuil

 

 

 

Contact:06 27 89 32 22 Mail:assoamelior@gmail.com FB: Association Amelior

 


 

Posté par AMELIOR à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dates des marchés des biffinEs à croix de chavaux à Montreuil

samedi 13 janvier,

samedi 10 fevrier ,

mercredi 14 mars,

mercredi 11 avril,

mercredi 9 mai ,

mercredi 13 juin,

samedi 7 juillet,

samedi 11 aout,

mercredi 12 septembre,

mercredi 10 octobre,

samedi 10 novembre,

samedi 8 décembre

IMG_1469

Posté par AMELIOR à 16:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

émission radio suisse sur les biffinEs

copié collé le lien pour l'ecouter ! https://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-les-biffins-de-paris?id=8933352&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

 

Posté par AMELIOR à 13:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Marchés aux puces des biffinEs mercredi 13 septembre à Montreuil et dimanche 24 septembre aux Grands Voisins

pour vous inscire au prichain marché des grands voisins du dimanche 24 septembre c'est par ici :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf2gCEK_aMwkK2_bdVPOJcfYjLrJxFDa-V3s2lJpmuqRE86Lw/viewform 

 

00 PDF BD SQ15_Page_03

AMELIOR_flyer-A5_Dates2017_Aout2017_b

19221786_481526302180069_7895900985892106483_o

19401939_481529305513102_8724516740844738724_o

IMG_1515

Posté par AMELIOR à 09:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]

reportage france3 Au marché des Grands-Voisins, quand le concept du recyclage est poussé loin, dimanche 20 aout

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/au-marche-grands-voisins-quand-concept-du-recyclage-est-pousse-loin-1313939.html

Au marché des Grands-Voisins, quand le concept du recyclage est poussé loin

La friche des Grands-Voisins, dans le 14ème arrondissement de Paris. / © France 3 Paris IDF/V. DelahautemaisonLa friche des Grands-Voisins, dans le 14ème arrondissement de Paris. / © France 3 Paris IDF/V. Delahautemaiso

Sur le site des Grands-Voisins, rien ne se perd, tout se transforme. Ce marché solidaire se situe sur l'ancienne friche industrielle de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris. On peut y échanger ou acheter des objets de récupération. Visite des lieux...

Par France 3 Paris IDF/VD et ETPublié le 20/08/2017 à 19:18 Mis à jour le 20/08/2017 à 19:23

Sur le site des Grands-Voisins, rien ne se perd, tout se transforme. Dans le marché solidaire des lieux, on trouve des vélos, de la vaiselle et beaucoup de vêtements. On pourrait se croire ici sur un classique marchés aux puces. Mais celui-ci fédère en plein 14ème arrondissement des créateurs, des artisans, des brocanteurs et des biffins, ces chiffonniers des temps modernes.
Au marché des Grands Voisins, quand le concept du recyclage est poussé loin
Sur le site des Grands-Voisins, rien ne se perd, tout se transforme. Ce marché solidaire se situe sur l'ancienne friche industrielle de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris. On peut y échanger ou acheter des objets de récupération. Visite des lieux... Intervenants : Boris (association Amelior), Andrea (créatrice de vêtements), Amandine (penderie partagée Hylla), Sarah (chargée de médiation à l'association Aurora) - V. Delahautemaison/E. Hunzinger 

Ancienne friche

Ce marché solidaire se situe sur l'ancienne friche industrielle de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris. On peut y échanger ou acheter des objets de récupération. On peut y découvrir des créateurs qui poussent loin le concept du recyclage et de la lutte contre le gaspillage.
La friche des Grands-Voisins, dans le 14ème arrondissement de Paris. / © France 3 Paris IDF/V. DelahautemaisonCe marché est en fait à l'image du lieu alternatif. Le site des Grands-Voisins fermera fin décembre pour céder la place à un éco-quartier. Le prochain marché des Grands-Voisins aura lieu à la mi-septembre.

Posté par AMELIOR à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marchés aux puces des biffinEs, marchés aux grands voisins, ouvertures du Parterre des biffins,la broc'coop d'AMELIOR

Bonjour à touTEs,
 samedi 12 aout, prochain marché aux puces des biffinEs à croix de chavaux à Montreuil ! 
AMELIOR_flyer-A5_Dates2017_Aout2017_b
Bonjour à toutes et à tous,

Vous souhaitez tenir un stand lors du prochain marché mensuel des Grands Voisins  le dimanche 20 aout

?

Ça tombe bien, les inscriptions sont déjà ouvertes ! Il vous suffit de remplir le formulaire pour faire votre demande en cliquant ICIhttps://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeLx5PAHm9ilRDLjrLnNKyo48I-4I7-yYnQv-L_A4QGK_Od-g/viewform

Rendez-vous le dimanche 20 août pour la 14ème édition !

Vente d'objets d'occasion et d'artisanat, vente de nourriture et marché paysan seront, évidemment, toujours au programme. Mais parce que c’est l’été et que c’est la meilleure saison pour en profiter, on vous propose une 14ème édition spéciale vélo et sport ! A quelques jours de la rentrée, on prend ses bonnes résolutions, on lâche sa voiture et on passe au vélo !

Alors si vous en avez qui dorment au fond de votre garage, c’est l’occasion de les vendre au marché ! De même pour les habits et divers matériels de sport.

Au programme : atelier de réparation et vente de vélo, simulation de déménagement à vélo...

Pour suivre l’évènement sur Facebook et le partager dans vos réseaux, ça se passe par ICIhttps://www.facebook.com/events/782240375270483/?fref=ts

Le programme complet vous y sera ultérieurement communiqué.

En espérant vous y trouver nombreux.ses. !!!

A très vite,

 

RDV dimanche 2 juillet à l'ouverture du Parterre des biffinEs, boutique coopérative d'AMELIOR à Montreuil !

AMELIOR_Affiche_A4_ouverture_local_2juillet2017_02_web

 

ChèrEs citoyenNEs, adhérentEs d'AMELIOR, acheteurs solidaires, consommateurs conscients et responsables, acteurs environnementaux et travailleurs sociaux, alliéEs et soutiens, brocanteurs, chineurs et amateurs de marchés aux puces et vide greniers

VIVE LA RECUP' ET LES MARCHÉS!  VIVENT LES BIFFIN.E.S!

Après un mois de juin bien rempli et mélangé comme une poubelle en ile de france, durant lequel nous avons pu pele mele exercer nos métiers de recycleurs et valorisateurs dans la gestion sociale des déchets et invendus de vide-greniers, récupérer des biens inutilisés lors de collectes sélectives à domicile, accueillir une réunion et glané des connaissances et préconisations d'actions communes avec le collectif Rues Marchandes, découvrir et échanger avec le public lors d'une projection du documentaire "les tribus de la recup'" à Paris 11eme, inclure et et coordonner la participation des biffinEs d'AMELIOR  invités par les organisateurs de la brocante du quartier st blaise le samedi 10 juin à Paris 20eme, une des plus grandes brocantes populaires de Paris, apporter nos outils et nos savoirs faire lors la tenue du stand de démantelement de matériel électiques et electoniques les samedi 17 et dimanche 18 juin à la fête de la recup' organisé par le REFER à l'espace des blancs Manteaux à Paris 4eme avec les ressourceries franciliennes, nous avons pu travailler le reste du temps autour des deux personnes employées en contrat unique d'insertion, secretaire comptable et recycleur salariéEs de notre fédération de biffinEs et alliéEs AMELIOR

Bien sur, c'est la biffe sur le capot, il y a eu notre marché aux puces des biffinEs à croix de chavaux à Montreuil avec environ 200 biffinEs venuEs de 46 communes d'ile de france dont la grande majorité de Montreuil Bagnolet et des arrondissement de Paris... et des milliers d'acheteurs et passantEs, comme chaque mois depuis mars 2013

C'est parce qu' on en a fait des tonnes avec nos stands de vente autorisés de biens de recup' sur nos marchés, environ 12 tonnes de produits de réemploi, souvent unique en leur genre, et dont le prix est à la portée de bourse de chacun! C'est ici, entre ce qui sort de l'ordinaire, que l'on fabrique l'economie réelle et redistributrice dans un cadre convivial et inclusif, ce  qui ne devrait pas etre original. 

C'est ce travail reconnu de collectes et de présentations à la vente qui formalise le métier de biffin durablement à Paris depuis plus de mille ans!  

Nous ne sommes pas vos vendeurs à la sauvette! 

Et nous n'allons pas prendre de congés cet été!  Nous poursuivons la conquête de notre droit au travail!

Face à la raréfication des ressources, l'extraction, le transport import export, la pollution, la grande distribution au bénefice d'un tout petit monde,  la surconsommation, le gaspillage, l'obsolescence programmé,  ordures ménagères et des encombrants considéré comme déchets et leur traitement vers l'incinération qui contribuent au réchauffement climatique, en plus d'accabler les travailleurs de condition de travail inhumaine et de salaire de misère ou ne garantissant pas une vie décente d'un bout à l'autre de la chaine néo libérale des economies financiarisés, la repression policiere des biffins à Paris est dangereuse a tout point de vue en cela qu'elle néglige la réalité sociale, économique, environnementale en aggravant le rejet des plus démunis en meme temps que les dépenses publics inutilement,  interdisant d'exercer les premiers métiers de l'economie circulaire  et de permettre a ses acteurs de résister aux inégalité et discriminations qui frappent de plein fouet  les classes et les quartiers populaires dont les biffinEs et leurs acheteurs sont souvent des habitantEs.

De plus, les politiques repressives mettent en péril l'ordre public et les résultats attendus vainement depuis des années sont dans les faits contraire à l'objectif visé, mais surtout contraire au cadre républicain d'une société démocratique ou chaque personne a droit au respect de sa dignité et à une place dans la vie de la Cité, ou chaque travailleur a des droits! 

 Par la reconnaissance de notre contribution à l'efficacité de la gestion des déchets en terme de réemploi, de réutilisaton, de recyclage,  par l'organisation de base et collective a travers lesquels se créent et résistent les marchés  aux puces et les économies populaires,  par l'organisation fondée sur le droit à la ville et à l'économie pour touTEs ainsi qu'aux métiers que nous sommes en capacité d'organiser, nous avançons vers Une place et un marché pour touTEs! 

 En juillet 2017, on vous donnons rdv: 

le samedi 1er juillet  pour participer à l'enregistrement de l'émission "on a pas fini d'être ensemble"! aux buttes chaumonts Paris 19eme à partir de 16h et jusqu'à 21h

le dimanche 2 juillet entre 10h et 18h à l'ouverture du "Parterre des biffinEs, boutique coopérative d'AMELIOR",

 128 rue etienne Marcel à Montreuil, proche croix de chavaux. 

au programme:

matériauthèque, ventes au kilo, braderie et marché aux puces dans la cour, ventes coopératives en boutique, atelier de démantelement et réutilisation d'appareils et pièces DEEE, atelier de crochets avec des sacs plastiques par les Filles du Facteur (de 14h à 16h, 5euros/personne), atelier d'encadrement de tableaux avec David (16h à 17h), atelier soudure et fabrication de remorques pour vélos toute la journée (avec Boris Arnaud, Guillaume, Régis), expositions photos et dessins sur les biffinEs, cours de langue Rromani, rencontre avec le collectif de chercheurs Rues Marchandes, présentation de la revue 21 avril par le collectif d'ASPHALT, petits plats cuisinés à prix libre, et bien d'autres surprises encore, surement en musique! 

VENEZ NOMBREUX ! 


Le samedi 8 juillet de 7h à 18h au Marché aux puces des biffinEs sous la halle du marché croix de chavaux à Montreuil

Le lundi 10 ou mardi 11 juillet au prochain conseil de Paris, on attend l'annonce des résultats de l'appel à projet de la Mairie de Paris "Cap sur l'economie circulaire" sur le thème de la "consommation responsable" auquel nous avons candidaté, projet concernant nos marchés mensuels aux Grands Voisins organisé depuis mai 2016 

Le dimanche 21 juillet de 10h à 20h Marché des Grands Voisins,écolo, social, solidaire, et zéro déchet,  82 avenue denfert rochereau Paris 14eme (évènement FB à venir avec un lien vers le formulaire d'inscription) avec des biffinEs, résidentEs, artistes, créateurs, artisanEs et paysans-producteurs  co-organisé avec Aurore et Yes we Camp.

 vous pouvez etre tenu au courant  de nos activités sur notre page FB Association AMELIOR ou sur notre blog http://amelior.canalblog.com/ !

n'hesitez pas à nous écrire par mail pour toutes questions ou propositions: assoamelior@gmail.com 

AMELIOR est membre de l'alliance globale des récupérateurs ( http://globalrec.org/fr/ )

appel à regroupement jpeg

 

Posté par AMELIOR à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Marchés des biffinEs les mercredi 7 juin à croix de chavaux et dimanche 18 juin aux Grands Voisins Paris 14eme

Bonjour à touTEs, 

IMG_2910

Vous etes de plus en plus en nombreux à venir chiner sur nos marchés et à nous suivre sur Facebook et sur ce blog!

Nous vous remercions de votre confiance et de votre soutien solidaires! 

Notre association est heureuse de vous annoncer l'embauche de deux salariéEs, Livius et Mounia.

Livius est un biffin montreuillois et Mounia était sans emploi.

AMELIOR les a embauché en Contrat Unique d'Insertion afin de les aider à se former au metier de secretaire comptable pour Mounia et de recycleur pour Livius et afin de dévellopper nos activités !

Ce sont les organisations de nos marchés aux puces des biffinEs à Montreuil depuis mars 2013  et aux grands voisins depuis mai 2016, par l'acquittement des places des biffinEs adhérentEs, qui ont permis economiquement le financement des deux salaires associatifs!

l'organisation des marchés des biffins et la fédération des travailleurs de la récupération-revente permettent donc la lutte contre le chomage par l'accès à un travail salarié. CQFD!

IMG_2835

 

Nous affirmons que les biffinEs sont les acteurs premiers de l'économie circulaire et par conséquent, sans l'organisation de ces dernierEs, cette économie populaire ne peut ni exister ni se développer! 

Nous avons travailler le samedis 27 mai à la prévention, la sensibilisation et à la gestion des matériaux recyclables et des invendus du vide grenier organisé par le comité des fetes Villiers Barbusse à Montreuil (850 metres d'exposantEs, 2 tonnes d'invendus collectés par AMELIOR) et dimanche 28 mai à la brocante municipale de Romainville, pour la troisieme année consécutive! 

Merci à touTEs pour votre soutien et votre reconnaissance de nos compétences professionelles dans la réduction des déchets de  notre économie de la recup' ! 

RDV le vendredi 2 juin à 20h30  à la MJC mercoeur, 4 rue Mercoeur Paris 11eme, à l'occasion de la projection-débat du documentaire " les tribus de la recup", en présence des réalisatrices et de biffinEs.

RDV mercredi 7 juin pour le marché aux puces des biffinEs à croix de chavaux à MONTREUIL, de 7h à 18h30

IMG_2880

RDV le dimanche 11 juin à la Villette, Paris 19eme arrdt, dans le cadre de l' OSDE days,  l'OPEN SOURCE CIRCULAR ECONOMY DAYS; à l'invitation de Future of Waste de Make Sens. Les biffinEs y présenteront leurs textiles et vêtements d'occasion! 

RDV les samedis 17 et dimanche 18 juin à la FETE DE LA RECUP' organisé par le REFER à l'espace des Blancs Manteaux Paris 3eme.

"Pour les objets non réparables, place au démantelement: Redécouvrez les métiers des biffinEs, ces expertEs du tri et de la valorisation des matériaux, qui favorisent le recyclage et la réduction des déchets à l'echelle locale" 

RDV dimanche 18 juin aux grands Voisins, ou AMELIOR et les Grands Voisins organisent le "Marché des Grands Voisins, social, solidaire, écologique et 0 déchet" Pour vous y inscrire c'est ici ! https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdcDhcDdudeAqcLt5oN2YoOdCpP0hlXi8zQrpfn9_CnRX1nbw/viewform

Réunion associative ouverte tous les jeudis de 18h à 20h au local d'AMELIOR situé à Montreuil, proche croix de chavaux 

L'occasion c'est maintenant!

IMG_2884

A plus aux puces!

http://globalrec.org/fr/2017/02/10/le-reemploi-et-le-recyclage-sont-entre-nos-mains/

Posté par AMELIOR à 09:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]