AMELIOR Association des Marchés Economiques Locaux Individuels et Organisés du Recyclage

MARCHÉS AUX PUCES DES BIFFIN.E.S MERCREDI 12 AVRIL À CROIX DE CHAVAUX MONTREUIL, DIMANCHE 23 AVRIL AUX GRANDS VOISINS PARIS 14

IMG_1622

IMG_1639

IMG_1667

IMG_1705

RDV AUSSI LE MERCREDI 26 AVRIL À L'OCCASION DE LA PROJECTION DÈBAT par Une Seule Planète à La Mutinerie CoWorking 19 rue de meaux Paris 19eme arrdt

Documenter des alternatives citoyennes, c’est le pari que s’est donné le programme Une Seule Planète depuis maintenant plus de deux ans. Une Seule Planète vous invite à la première de son film documentaire « Catadores, recycleurs de rue au Brésil, transformer les déchets en citoyenneté ».

Ce documentaire produit par Une Seule Planète a été réalisé par Sonia Ben Messaoud et Laetitia Martin, membres d’Echo'Via, une association engagée autour de la production et la réalisation de projets audiovisuels et plurimédias à caractère social, écologique et solidaire. Longtemps marginalisés et stigmatisés, certains #recycleurs de rues brésiliens, les #catadores, se sont progressivement organisés pour la reconnaissance de leurs droits et de leur profession.

C’est ainsi que ce pays a vu naître sur son territoire des centaines de #coopératives et associations de catadores. Ces travailleurs contribuent à construire une économie populaire, dont la finalité n’est pas uniquement monétaire, mais aussi sociale et environnementale.

En France, la situation est très différente. Interdits par la plupart des municipalités et méconnus du public, les #biffins renvoient trop souvent à des situations d’extrême pauvreté qu’ils permettent pourtant de combattre. C’est pour une reconnaissance comme travailleur à part entière qu’ils militent.

La projection sera suivie d’un débat, qui sera l’occasion de revenir sur le contexte brésilien qui a vu naître le mouvement des catadores, tout en interrogeant la situation des biffins en France.

Programme : 
- 18h30 : accueil
- 19h00 : projection du film "Catadores, recycleurs de rue au Brésil, transformer les déchets en citoyenneté" (32 min.)
- 19h30 : Débat
- 20h00 : Pôt de l'amitié

Intervenants :
- Marcelo Negrao (Ancien salarié de Fondation France Libertés, doctorant sur les catadores)
Mireille Alphonse (Conseillère municipale EELV Montreuil en charge du commerce et de la promotion territoriale)
- Samuel Le Cœur (Président de l'Association Amelior, pour la promotion des marchés biffins en Ile de France)

Animation : Henri Lefebvre, coordinateur du programme Une Seule Planète

 

Posté par AMELIOR à 09:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]


journée mondiale des recycleurs dans le journal "Le Parisien"

Les biffins parisiens veulent être reconnus

>Île-de-France & Oise>Paris>Paris IV|E.L.M.|01 mars 2017, 19h30|0
E.L.M.
Paris IVBiffinsmarchevendeurs

Ce mercredi, au cours de la journée mondiale des récupérateurs de déchets, une trentaine de biffins parisiens ont manifesté sur le parvis de l’Hôtel de ville de 8 heures à 18 heures. Après avoir tenté d’installer leur marché, ils ont été évacués par la police… et la pluie. « Nous voulons obtenir des nouvelles places sur des nouveaux marchés parisiens et la reconnaissance de nos métiers de ferrailleurs, récupérateurs et vendeurs de récup’de rues » a lancé Samuel, un de leurs représentants dénonçant « notre société industrielle surconsommatrice » et le non-respect de leur métier « considéré comme des vendeurs à la sauvette ». Les biffins — qui sont plusieurs centaines sur Paris — regrettent que depuis septembre 2014, les demandes de dialogue avec Dominique Versini, adjointe d’Anne Hidalgo à la lutte contre l’exclusion, n’obtiennent, selon eux, aucun résultat.

Ils réclament l’égalité des droits des biffins, une place et une carte individuelle ainsi qu’un marché avec des places réservées dans six arrondissements (les XXe, XIXe, Xe, XIe, XIIe et XIIIe). « Nous représentons beaucoup de monde, les marginaux, les réfugiés, les travailleurs précaires, les chômeurs en fin de droit… » énonce Samuel qui assure que ce travail, reconnu et soutenu par la ville, permettrait de gagner au moins 1 000€ par mois et par vendeur.

Posté par AMELIOR à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Journée mondiale des recycleurs et récupérateurs Rassemblement mercredi 1er mars de 8h-18h place de l'Hotel de Ville de Paris !

Bonjour, 

 

Demain mercredi 1er mars c'est la Journée mondiale des récupérateurs de «déchets», 

 

À l'appel de l'alliance mondiale des récupérateurs de dechets, des associations de BiffinEs Sauve Qui Peut et AMELIOR, 

nous vous donnons rendez vous  Place de l’hotel de ville de Paris de 8h à 18h pour obtenir des nouvelles places sur des nouveaux marchés aux puces parisiens et la reconnaissance de nos métiers de ferrailleurs, récupérateurs et vendeurs de recup' de rues.

 Droit au travail décent pour touTEs dans une société digne ! 

 Parce que dans notre société industrielle surconsommatrice responsable du réchauffement climatique, notre métier n'est pas respecté et est considéré par les pouvoirs publics comme un délit, on nous considere comme des " vendeurs à la sauvette" alors que notre métier, c'est biffinE!

 Parce que la Ville de Paris, capitale internationale de l'incinération de matériaux recyclables et objets réemployables et du nombre de lieux de ventes "à la sauvette" de biens de issus de la récupération,  ne respecte pas les normes européennes de réduction des déchets ni même sa propre histoire millénaire des chiffonniers et des marchés aux puces parisiens. 

 Parce que les éluEs du conseil de Paris, les maires d'arrondissements et leurs adjoints  n' appliquent pas les votes et décisions démocratiques en faveur de la création de zones marchandes autorisés pour les biffinEs

 parce que nos demandes d'accès à l'égalité des droits des biffins, ( une place une carte individuelle)  et à 'égalité territoriale ( un marché par arrondissement en priorité a Porte Montreuil Paris 20eme, et dans le 19eme, 10eme, le 11eme, le 12eme, le 13eme.. )

 Parce que la réponse policière depuis 10 ans n'a fait que développer les " ventes a la sauvette" et les institutionnaliser, au détriment de la qualité de vie des riverains et commerçants voisins, et qu'elle coute aux contribuables parisiens environ 1 million d'euros par an uniquement en bennes privés et salaires de fonctionnaires de police, et que la centaine de tonnes de biens de recup confisqués appauvrit les biffins de millions d'euros nécessaires pour vivre décemment et faire vivre notre économie circulaire populaire qui résiste.

 Parce que le refus du dialogue sociale par la Mairie de Paris, en particulier de Dominique Versini élue adjointe  d'Anne Hidalgo à la lutte contre l'exclusion, à qui nous demandons une rencontre depuis septembre 2014...,sans résultat, est irresponsable et criminel au vue de la situation de détresse et de danger avéré que vivent les biffins quotidiennement harcelé par la police..

 Parce que l'interdiction municipale qui est faite aux plus démuniEs d'avoir accès à l'activité économique de la récup' dans nos marchés aux puces est non seulement une atteinte au respect de la dignité humaine, mais constitue aussi une atteinte grave au droit au glanage, et aggrave l'accaparement des matériaux nécessaires a nos métiers. 

 Parce que vous compreniez que nos métiers et nos marchés sont notre besoin de protection sociale unique ou complémentaire, et pour que vous les décisionnaires haut placés à la mairie de Paris le compreniez bien, nous pouvons vous l'écrire en français, en chinois, en arabe, en rom, en portugais, en indien, en italien, en turque, en wolof, ...dans toutes les langues du monde car il y a 20 millions de travailleurs informels du recyclage et du réemploi dont l'Organisation Internationale du Travail a réclamé l'inclusion dans une gestion sociale des "déchets"  lors de la Cop 21, nous vous l'écrivons cette année dans la langue des Cartoneros et Recicladores, l'espagnol !

 Hoy, primero de marzo, es el Día Mundial del Reciclador.

Hoy, recordamos a los trabajadores del reciclado que fueron asesinados dentro de la Universidad Libre de Barranquilla, Colombia en el año 1992.

Mataron a hombres y mujeres para traficar sus cuerpos, como si sus  vidas... nuestras vidas, no valieran nada.

 Porque trabajamos en condiciones insalubres.

Porque no se reconoce el valor ambiental de nuestro trabajo.

Porque no se reconoce nuestra labor como un trabajo con derechos.

Porque como trabajadores tenemos derechos y no se cumplen.

Porque queremos jubilarnos y envejecer en paz.

Porque queremos tener cobertura médica.

Porque necesitamos uniforme y materiales para trabajar de forma segura

Porque queremos una vida mejor.

 Porque queremos una vida mejor para nuestros hijos y para tus hijos.

 Por todo esto, los biffinEs decimos: RECICLADO y REEMPLEO EN NUESTRAS MANOS

 

 Aujourd'hui mercredi 1er mars

 c'est la journée internationale des recycleurs et récupérateurs, 

 Aujourdhui nous n'oublions pas les travailleurs recycleurs qui furent assassinés à l'intérieur de l'université libre de Barranquilla en Colombie en 1992 . CEs hommes et femmes furent tuées pour alimenter le trafic d'organes, comme si leurs vies.... nos vies ne valaient rien.

parce que nous travaillons dans des conditions indécentes, 

parce que n'est  pas reconnu la valeur  environnemental de notre travail 

parce que n'est pas reconnu notre travail comme un travail avec des droits, 

parce qu'en tant que travailleurs nous avons des droits et qu'ils ne sont pas respectés, 

parce que nous voulons avoir une retraite et vieillir en paix, 

parce que nous voulons avoir une assurance de santé,

parce que nous avons besoin d'uniformes et de matériels de travail pour travailler en sécurité,

parce que nous voulons une vie meilleure, 

parce que nous voulons une vie meilleure pour nos enfants et les votres

 Pour tout cela, les recycleurs et récupérateurs, ferrailleurs et biffinEs, disons: Le recyclage et le réemploi sont entre nos mains!

 Ces travailleurs agissent en respect des lois environnementales et objectif de réduction des déchets de leurs communes, régions, pays, continents avec toute la considération et rémunération du au service rendu à la société ou alors tout simplement pour vivre et nourrir honnêtement sa famille, sans aucune rémunération autre que le fruit des ventes tirés de ce dur labeur.

Comme ce fut le cas depuis bien avant la reconnaissance du métier de chiffonnier en France (vers 1280), ils participent au cycle économique et sociale du recyclage des matériaux en les apportant aux industries transformatrices de matériaux à fournir la matière première secondaire nécessaire aux entreprises productrices. 

 Ce cycle sans fin qu’est le réemploi et le recyclage n’est absolument pas mis en oeuvre a Paris et en région ile de france. 85% des matériaux collectés sont soient incinérés ( 81%) ou enfouis (4%) . Au vu du gisement quotidien de dechets produits par nos sociétés surconsommatrices de matériaux issus de l’extraction et de l’import export internationale, nos comportements de consommateurs sont responsables du réchauffement climatique, en plus de ce qu’il induit des aggravations ’inégalités tant mondiales qu’à l’intérieur de nos démocraties sociales.

 L’abus d’autorité des pouvoirs publics frappent souvent les récupérateurs. Ici nous avons les travailleurs issus des métiers du recyclage des métaux,  les ferrailleurs et tous les autres recycleurs des matériaux recyclables (la ou les cours des matériaux à la tonne permette de vivre décemment) qui travaillent à la collecte, au tri des matériaux ferreux et non ferreux, électriques et électroniques pour séparer le cuivre, le laiton, l’inox, le plomb, la ferraille, ces travailleurs acteurs des métier du recyclage des métaux qui devrait être reconnu!   Ici nous avons les biffinEs qui trient et récupèrent dans nos poubelles et dans nos rues qui revendent dans les quartiers ou leurs acheteurs sont,  et bien que toujours chassés, nous sommes toujours debout ! 

 Résistants depuis 10 ans aux politiques de répressions policiers mise en place à leur encontre, qui en plus de refuser le droit au travail aux biffins, nient leur droit à la ville et au dialogue sociale, les biffinEs qui comptent parmi les plus démunis, vivant sous les seuils de pauvreté du fait de ce refus de les soutenir dans leur lutte contre la pauvreté par l’autonomie et les qualités de leurs métiers (  retraitéEs, handicapéEs, sdf, chômeurs, précaires, mal logés, travailleurs pauvres, émigrés) .

 LA REPRESSION DOIT CESSER! DES NOUVEAUX DROITS SOCIAUX POUR LES BIFFIN.E.S! 

 RDV MERCREDI 1ER MARS SUR LA PLACE DE L'HOTEL DE VILLE DE PARIS! 

VENEZ NOMBREUX!

 

IMG_2484

Posté par AMELIOR à 10:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marchés des biffinEs samedi 11 et dimanche 19 février, projection des "tribus de la recup, journée mondiale des récupérateurs!

 DEMANDEZ NOTRE PROGRAMME! ZÉRO DÉCHET ZÉRO PAUVRETÉ!  POUR LE DROIT AU TRAVAIL DE TOU.TE.S LES BIFFIN.E.S! 

IMG_1276

IMG_2318 (1)

Nos prochains marchés aux puces des biffinEs auront lieu le samedi 11 février de 8h à 18h30 sous la halle du marché croix de chavaux (https://www.facebook.com/events/267261027041070/ ) à Montreuil et le dimanche 19 février aux "Grands voisins", 82 avenue denfert rochereau Paris 14eme (https://www.facebook.com/events/687959201382198/)

Nous serons présentEs et vous attendons nombreux afin d'assister à la projection du film-documentaire "les tribus de la récup" ( http://laurencedoumic.wixsite.com/lestribusdelarecup)dans le cadre du festival des Bobines Sociales ( http://www.bobines-sociales.org/ ) Lundi 20 février à 19H30 au Centre socio-culturel Archipélia
17, rue des Envierges 75020 Paris! 

"Le réemploi et le recyclage sont entre nos mains!"
Rassemblement sur la Place de l'Hotel de Ville de Paris le mercredi 1er mars de 8h à 18h à l'occasion de la Journée Mondiale des récupérateurs de "déchets"
A l'appel de l'Alliance Mondiale des Récupérateurs de "Déchets" (http://globalrec.org/fr/), des biffinEs des associations Sauve Qui Peut ( biffinEs de la porte Montmartre) et AMELIOR ( biffinEs de Paris,Montreuil,Bagnolet et d'Ile de France), associations de travailleurs excluEs de l'économie circulaire du réemploi et du recyclage populaires

Solidaires de nos camarades des mouvements populaires des recycleurs et récupérateurs du monde entier en lutte contre l'exclusion, la pauvreté et le réchauffement climatique, nous nous rassemblerons pour réclamer aux éluEs du conseil de Paris la reconnaissance de nos métiers et l'arrêt des politiques répressives criminelles et scandaleuses conduites depuis 10 ans à Paris

Nous ne sommes pas des délinquantEs! Nous sommes des travailleurs!
la pauvreté n'est pas un crime! la répression est un scandale ! 
Pour une ville sans excluEs, aucun travailleur sans droit!  

Nous réclamons :
-Le droit au travail pour touTEs les biffinEs
-Une place et un marché pour touTEs
-la création d’espaces marchands organisés dédiés aux biffinEs et à leurs acheteurs, soit 6 marchés de 100 places chacun réparties sur 6 arrondissements aux portes de paris, 3 jours par semaine
-10% des places pour les biffinEs sur les vides greniers, brocantes et marchés alimentaires découverts parisiens 
-le soutien aux organisations des biffinEs
-la reconnaissance et le développement des métiers verts des biffinEs (collecte tri valorisation réparation réemploi recyclage vente)
-l'otroi de locaux pour les associations de biffinEs! 
- La prise en compte par les pouvoirs publics dans le droit commun des marchés biffins actuels et des expérimentations qui les accompagnent 
-Pour le développement d’une économie populaire et des recherches-actions 
-Pour une économie circulaire et populaire qui résiste!

-Arrêt des confiscations et des destructions des biens de recup' des biffinEs. 
-Non aux bennes et à l'incinération.

Posté par AMELIOR à 12:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Prochains marchés aux puces des biffinEs le samedi 14 janvier à Montreuil et le dimanche 22 janvier aux Grands Voisins!

ChèrEs ToutEs,

  IMG_1525,

citoyenNEs, biffinEs, adhérentEs, soutiens et alliéEs, 

 En cet début d’année 2017, nous tenons a vous souhaiter une excellente année ! et à remercier toutes les personnes, tous les travailleurs des associations partenaires agissant à nos cotés, les éluEs de  la ville de Montreuil et toutes les personnes des services municipaux montreuillois,  les citoyenNes engagéEs, chercheurs et militantEs, professionnels des métiers de la récupération, de la réutilisation et du réemploi , de la valorisation et du recyclage, et bien sur nos acheteurs , toutes celles et ceux qui contribuent à promouvoir nos objectifs: l’organisation des marchés aux puces des biffinEs,  la défense de notre économie populaire et circulaire, le respect de nos métiers et activités, la reconnaissance notre role et notre utilité dans le secteur du réemploi et du recyclage, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, l'interdiction de l'incineration! 

IMG_1520

 Nous comptons sur vous cette année encore, et vous savez que vous pouvez également compter sur nous touTEs! 

 Voila maintenant bientot 4 ans que nous  fédérons environ 1500 biffins (sur les près de 3000 qui, de manière contrainte par les pouvoirs publics, exercent encore « à la sauvette » à Paris)  sur nos marchés aux puces des biffinEs organisés.

IMG_1454

Notre association permet à 250 biffinEs adhérents (sur 600 en 2016) de trouver une place parmi les 200 places disponibles que chaque mois à croix de chavaux à montreuil et depuis mai 2016, nous organisons également mensuellement  - avec le Carré des Biffins d’Aurore et les équipes des « Grands Voisins » ( Plateau Urbain, Yes We Camp, Association Aurore) - notre « marché social solidaire écologique et zero déchet »  dans l’ancien hôpital St Vincent de Paul à Paris 14eme.

Prochains marchés aux puces des biffinEs le samedi 14 janvier sous la halle du marché croix de chavaux à Montreuil et le dimanche 22 janvier aux Grands Voisins, 82 avenue denfert rochereau à Paris 14eme.

 

Venez nombreux acheter malin achetez biffinEs ! 

IMG_1488

IMG_1469

 

Posté par AMELIOR à 12:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marchés des biffinEs samedi 12 et dimanche 20 novembre

Vous vous demandez ce qu'est le programme des biffinEs de l'association AMELIOR? 
ZÉRO PAUVRETÉ, ZÉRO DÉCHET! 

RDV samedi 12 novembre à Montreuil sous la halle du marché croix de chavaux et dimanche 20 novembre aux Grands Voisins (https://www.facebook.com/events/242016079535046/ ). 

Les travailleurs de la collecte et de la récupération-revente fédérés par l'association AMELIOR luttent contre les exclusions et les discriminations mises en place par les pouvoirs publics parisiens et franciliens à leur encontre.

Malheureusement, hormis la ville de Montreuil, aucune ville n'a mis en place ce que réclament biffinEs et consommateurs solidaires: Des places et des marchés autogérés localement, en nombre suffisants pour que chacun puisse vivre décemment et se rencontrer dignement lors de ses véritables marchés aux puces. C'est ainsi que nous obtenons la juste rétribution de notre travail directement auprès de nos acheteurs, et que nous pouvons nous faire connaitre en tant qu'acteurs du changement. Le réchauffement climatique qui menace l'équilibre environnemental -lié à la surconsommation de nos pays industrialisés- n'est pas une fatalité a condition de lutter contre ce modèle de société destructrice, et de réduire nos déchets à la basen sinon promis à l'incinération. 
C'est ce que nous proposons à touTEs au bénéfice de touTEs. 
Nier nos droits de travailleurs, c'est aggraver notre situation et nous appauvrir encore plus alors que nous sommes partie prenant de l'économie populaire et devrions etre considéré comme partie prenant de la dite " économie circulaire", qui n'existera pas sans nous, et jamais contre nous! 

EN MEME TEMPS QU'ILS NOUS OPPRIMENT, NOUS VOLENT ET NOUS PRIVENT DE NOS DROITS, ILS NOUS TRAITENT DE DÉLINQUANT.E.S ! 
ON EN A MARRE DU MÉPRIS DANS LEQUEL NOUS TIENNENT CERTAINS ÉLU.E.S, DU TRAITEMENT POLICIER ET DE L'INDIFFÉRENCE GÉNÉRALE.

Est ce que les éluEs sont là pour défendre l'intêret général et la cohésion sociale, au sein des valeurs républicaines, quand ils nous refusent l'accès au dialogue sociale depuis des années, et envoient des bennes des sociétés privés et des policiers de service public pour nous confisquer et pour détruire nos biens de recup mis en vente pour vivre, alors que des avancées politiques en faveur des biffins, obtenus par la lutte, nous sont encore et toujours refusé? 

Pauvrophobie? Racisme? Déni de droits? Néglicences irresponsables? Inhumanité? Clientélisme et corruption? 

3eme rencontre mondiale des mouvements populaires

 

les membres administrateurs et soutiens de l'association AMELIOR

IMG_0826

vrai marché aux puces des biffinEs à croix de chavaux


On peut s'interroger sur nos modèles de gouvernance, sur la faiblesse de l'economie circulaire au sein d'une région qui incinère et enfouie les matériaux collectés à 83%, alors que les biens communs s'épuisent, alors que les politiques répressives qui nous touchent sont de plus en plus dangereuses et dramatiques. Mais on peut aussi agir. C'est ce que nous faisons sans relache. 

Nous ne sommes exclus et considérés comme travailleurs informels que par celles et ceux qui ,trop longtemps éloignés des réalités economiques,sociales et environnementales, n'ayant pas besoin de travailler dur comme nous le faisons, nous qui mettons la main dans les poubelles et que vous voyez dans les toutes les rues de Paris, ferment les yeux sur notre détresse. 
Nous menons à bien une activité économique complémentaire à la gestion des déchets. Nous luttons contre notre pauvreté et aidons ceux qui en souffrent par l'accès à touTEs aux marchés de l'occasion. Pourquoi entretenir la méprise que nous sommes des vendeurs à la sauvette tout en nous refusant places et marchés organisés, base sociale pour des métiers pour touTEs? 

Le chomage et l'exclusion ont assez durer! 
Nous demandons aux pouvoirs publics d'agir urgemment pour la défense des personnes les plus vulnérables ! 
Nous travaillons et sommes prêt à travailler plus encore, pour cela nous avons besoin de l'écoute et du soutien des pouvoirs publics afin d'activer les leviers existants à tous les niveaux, locales, regionales, nationales européens et internationaux.

Le mercredi 23 novembre à 19h, le COLLECTIF 3R et l'association ZERO WASTE FRANCE organisent une conférence-débat contre les politiques d'incinération et pour des alternatives dans la gestion des "déchets"-matériaux recyclables.. Vous pouvez signer leur pétition 

http://collectif3r.org/conference-debat-paris-zero-dechet-le-23-novembre-a-19h-a-paris/
https://www.change.org/p/2-milliards-pour-brûler-des-déchets-non

Posté par AMELIOR à 21:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marchés des biffinEs récupérateurs vendeurs mercredi 12 octobre à Montreuil et dimanche 16 octobre à Paris 14

Mercredi 12 octobre à sous la halle du marché à croix de chavaux à Montreuil et dimanche 16 octobre aux "Grands Voisins" 82 avenue denfert rochereau à Paris 14eme, AMELIOR organise ses marchés des biffinEs récupérateurs vendeurs. 

SAM_0881

Les personnes qui souhaitent s'engager à nos cotés dans la lutte contre l'exclusion et la protection des ressources de la planète à travers le soutien à l'économie des biffins, collecteurs de "déchets"- vendeurs de produits d'occasion- recycleurs de matériaux, sont les bienvenuEs! 

SAM_0834

A bientot, 

solidairement,

l'équipe d'AMELIOR

article_image_(11)

Posté par AMELIOR à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

marchés des biffinEs à Montreuil et à Paris 14, rencontre européenne des récupérateurs informels et lutte contre l'incinération.

Bonjour à touTEs, 

nos prochains marchés des récupérateurs vendeurs biffinEs auront lieu le mercredi 7 septembre à croix de chavaux à Montreuil et le dimanche 11 septembre aux "Grands Voisins" 82 avenue denfert rochereau à Paris 14eme.( https://www.facebook.com/events/747285968744918/ ) 

A cette occasion, nous cherchons des personnes motivées pour mesurer l'impact positif du travail des biffinEs avec le groupe de travail Make Sens et le collectif Rues Marchandes! 

http://recherche-action.fr/ruesmarchandes/2016/09/01/comment-mesurer-limpact-des-biffins-dile-de-france/

Venez nombreux !

Le dimanche 18 septembre, comme l'année dernière, l'association AMELIOR sera gestionnaire des "déchets" du vide grenier de l'association Montreuilloise Comme Vous Emoi durant lequel les biffinEs montreuilloisEs trouveront place en tant que vendeurs mais aussi en tant que promoteurs de la réduction des déchets et acteurs de la sensibilisation au tri des 200 exposantEs participantEs. Cette implication des biffinEs en tant que gestionnaire des déchets permet un taux de réemploi et de recyclage atteignant 80% des materiaux collectés, comme lors de la brocante municipale de la ville de Romainville en juin dernier par exemple.

Le lendemain lundi 19 septembre à Novi Sad en Serbie, une délégation de biffinEs administrateurs de l'association AMELIOR sera présente, à l'invitation de l'ISWA, à Novi Sad ( http://www.iswa2016.org ) en Serbie les 19, 20 et 21 septembre 2016. Nous informerons  nos camarades recycleurs informesl européenne et les industriels du recyclage sur les dangers des politiques répressives menées à l'encontre  des récupérateurs-vendeurs à Paris et ailleurs en Europe , et défendre nos projets d'inclusion sociale dans la gestion des "déchets". C'est par l'organisation des travailleurs de la recup'-revente en ville que l'objectif ZERO DECHET peut etre atteint, mais pas sans nous, et encore moins contre nous!  Cette deuxieme rencontre avec les recycleurs et biffinEs européens nous permettra de mieux connaitre les différentes organisations de récupérateurs et leurs avancées ...

Comme vous le savez depuis bientot 10 ans, les éluEs du conseil de Paris et ceux des arrondissements concernés par la résidence et l'activité professionelle des biffins sur leur territoire font preuve d'une absence de volonté d'inclusion des biffins à la ville et à l'économie qui appauvrit les comptes publics tout en aggravant la pauvreté et l'isolement des biffins et de leurs acheteurs. Nous rappelons encore une fois que ce n'est pas en réprimant et en excluant toujours plus que l'on règle un probleme sociétal. Les votes décidés en faveur des biffins ne doivent plus rester lettre morte, et les préconisations d'actions sociales doivent etre mise en oeuvre d'urgence! 

Juillet 2007. La mairie du 18eme et la mairie de Paris ordonne confiscations et destructions des biens des biffins sans place à Porte Montrmartre par le biais des forces de l'ordre et des camions bennes des sociétés privés. (coût de la benne privée, 180 000 euros par an). Cette "politique" est depuis mise en place et renouvellée dans chaque arrondissement concernée ( 10eme 19eme 11eme 20eme). Depuis de Zone de Sécurité Prioritaire en ZSP, les biffins déja précaires font l'objet d'un harcelement policier inhumain quotidien qui les fragilisent encore plus sans réussir pour autant à les chasser durablement des quartiers populaires dans lesquels leurs activités repondent aux besoins fondamentaux des citoyenNEs. 

Aout 2008. Rendu de l'étude de l'ADIE commandité par la mairie du 18eme: préconisations d'actions sociales non suivies jusqu'en octobre 2009 qui voit la création du "carré des biffins"

Décembre 2010. les biffinEs et leurs soutiens obtiennent 1 million d'euros votés pour les biffinEs au conseil regional d'ile de france par Laure Lechattelier, adjointe de Jean Paul Huchon, en charge de la lutte contre l'exclusion. Aucune avancée.

Avril 2012. Rendu de l'étude régionale sur les biffinEs. Préconisations d'actions sociales non suivies. 

Novembre 2012. Olga Trostiansky, adjointe de  Bertrand Delanoé, en charge de la lutte contre de l'exclusion, préconise le dialogue sociale avec les associations de biffins Sauve Qui Peut et AMELIOR. Aucune recontre n'aura lieu, malgré nos sollicitations. Actuellement, Mme Dominique Versini, l'élue en charge de la lutte contre l'exclusion, adjointe d'Anne Hidalgo, n'a jamais répondu à nos demandes de dialogue social. 

Novembre 2012. Les éluEs d'EELV paris demande a connaitre le cout de la répression des biffins. Aucune réponse n'est apportée. Cependant, nous estimons le cout des politiques repressives à l'encontre des biffinEs a environ un million d'euros d'argent public par an depuis bientot 10 ans 

Mars 2013. La Ville de Montreuil accueille l'organisation d'un 1er marché des biffins mensuel. Nous en sommes à la 42eme édition en septembre 2016. 250 biffinEs y participent chaque mois accueillant une dizaine de milliers de passantEs et acheteurs. Le marché est enierement autogérée et auto financée par les biffinEs. Il permet la vente de 12 tonnes de biens de recup' collectés en amont des collectes municipales  et la fabrication, grace à la rétribution des acheteurs, d'environ 20 000 euros qui vont directement dans la poche des  récupérateurs. Nous tenons à remercier chaleureusement tous les biffinEs (plus de 1300 adhérentEs depuis aout 2012 (soit presque 1 biffin sur 2 exercant à Paris...),  les éluEs et l'ensemble des personnes des services municipaux de la Ville de Montreuil, tous les soutiens qui par leurs engagements à nos cotés ont pemis la réussite de notre entreprise sociale solidaire et écologique. 

Septembre 2014. Les éluEs du 20eme arrdt puis ceux du conseil de Paris votent pour la place de la biffe à Porte Montreuil. Aucune avancée. 

Mars 2015. Les éluEs du conseil de Paris prévoit une table ronde sur le thème des biffinEs. Aucune avancée.  

Aout 2015. Un enfant  de 5 ans, fils de biffinEs sans place, meurt écrasé par un camion à Menilmontant en fuyant le harcèlement policier dont sont victimes ses parents. Réaction d'Anne Hidalgo dénonçant le chauffeur du camion...

Septembre 2015, AMELIOR est invitée par le cabinet d'Antoinette Guhl, adjointe d'Anne Hidalgo en charge de l'economie circulaire,  a prendre part aux " assises de l'economie circulaire" et participe aux 3 réunions de travail. Aucune avancée.

 La  situation n'a donc cessée de se détériorer et les marchés des biffinEs " à la sauvette" se sont développés à Paris.

Il manque à Paris 600 places de ventes autorisés  sur de "nouveaux marchés aux puces" réparties sur 6 arrondissements pour efficacement lutter contre l'exclusion et l'absence d'égalité dans l'accès aux droits, l'illegalité des confiscations sans inventaire des biens de recup' des biffinEs en vue de leur destruction et l'illégalité de nos systemes de gestion des dechets recyclables ( incinerés et enfouis ) plus de 84%).  Ce manque d'humanité et d'intelligence de la part des pouvoirs publics, cette absense totale de responsabilité morale nous  a obligé depuis 4 ans que l'association AMELIOR existe a prendre  part à la défense de l'intérêt général et des biens communs, comme savent le faire les biffinEs.

Le collectif 3R et Zero Waste France lancent une pétition contre l'agrandissement de l'incinérateur à Ivry https://frama.link/StopIncinerateur

"Contre la reconstruction de l'incinérateur de déchets d'Ivry, la mobilisation citoyenne prend un nouveau tournant : les élus du SYCTOM s'apprêtent à voter la première tranche des travaux, qui s'élève à près de 500 millions d'euros. Le Plan B'OM, scénario alternatif citoyen qui permettrait de se passer de l'incinérateur, propose des actions pour un coût 10 fois moindre et en créant 2 fois plus d'emplois !" 

La signer, c'est aussi défendre nos métiers de récupérateurs et recycleurs contre les politiques d'exclusion qui nous visent et détruisent notre économie populaire en meme temps que nos materiaux recyclables, au détriment du bon sens, a savoir la protection des ressources naturelles et des droits humains !

A l'occasion du marché à croix de chavaux mercredi 7 septembre, chacunE est invitéE à apporter les biens dont il souhaite se débarrasser qui pourront etre revendus par les membres biffinEs des 13 familles montreuilloises adhérentEs d'AMELIOR,  à la rue depuis leur expulsion sans relogement du 250 boulevard la Boissière à Montreuil le 28 juillet. Nous rappelons que 40% des biffinEs souffrent du mal-logement ou d'absence de logement. 

UN TOIT C'EST UN DROIT !

https://www.change.org/p/urgence-à-montreuil-m-le-maire-relogez-les-13-familles-rroms-et-leurs-enfants/u/17652209

revue de presse: 

https://vimeo.com/160776705

http://www.francetvinfo.fr/economie/crise/crise-de-la-dette/quand-l-interieur-des-poubelles-devient-une-mine-d-or_1356907.html

https://www.zerowastefrance.org/fr/articles/230-biffins-acteurs-cle-de-la-lutte-contre-le-rechauffement-climatique-reunis-a-paris

https://www.youtube.com/watch?v=314J2GkrDZE 

Solidairement votre,

logo ameliorjpg 

Posté par AMELIOR à 22:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]