Le 1er marché officiel de biffins du 93

N.P. | Publié le 18.03.2013, 07h58


C’était une première en Seine-Saint-Denis. A la demande de l’association Amelior, qui fédère 200 biffins en Ile-de-, la mairie de Montreuil a accepté de mettre à leur disposition samedi la halle du . Moyennant 2 € versés à l’association et après avoir signé une charte dans laquelle ils s’engagent à ne vendre aucun produit volé, contrefait ou neuf, une centaine de chiffonniers ont ainsi pu s’installer sous la halle sans risquer d’être interpellés par la police.

« La plupart des marchés ne sont pas officiels et les biffins sont assimilés à des vendeurs à la sauvette, regrette Samuel Le Cœur, le de l’association. Or, ils sont des acteurs du recyclage : ils réparent et revendent des objets à bas prix. C’est une activité qui doit être reconnue. »

A Paris, dans les XVIIIe et XIXe arrondissements, deux « carrés de biffins » ont déjà été officialisés. L’opération de samedi constituait un test pour la mairie de Montreuil, favorable à la création d’un statut des biffins. « Les premiers retours sont très positifs, commente Florence Fréry, adjointe au maire (EELV) à l’Economie et à l’Emploi. Nous devons maintenant avoir une vraie évaluation partagée avec l’association avant de décider si oui ou non nous réitérerons cette expérience. »

Le Parisien