Marchés des biffins : renouvellement d'un partenariat.

Alors que s’ouvre l’année 2014, l’association AMELIOR est heureuse d’annoncer le renouvellement de son partenariat avec la ville de Montreuil pour l'organisation des marchés aux biffins. Le premier marché des biffins aura lieu samedi 11 janvier de 8h à 19h. On y attend environ 150 biffins.
Rendez-vous : SAMEDI 11 JANVIER DE 8H À 19H
SOUS LA HALLE DU MARCHÉ CROIX DE CHAVAUX À MONTREUIL
(M° Croix de Chavaux)

Un grand espoir pour l’association et ses membres.

Tout d’abord, cela entérine le succès des marchés des biffins expérimentaux tenus sous la Halle à cinq reprises en 2013, sur un mode expérimental. Ainsi, la confiance réaffirmée par la ville de Montreuil signifie pour nous que la biffe a toute sa place dans la ville, et qu’elle peut être organisée sur l’espace public de manière efficace, sereine et conviviale, pour peu que l’esprit de solidarité rencontre le courage politique.
Une meilleure considération des biffins et moins repressions, AMELIOR toujours indigné.
La multiplication des marchés répond à un besoin réel des biffins et des acheteurs. Nous pensons qu’il convient de reconnaître et de valoriser ces marchés  plutôt que de persister à les nier et les réprimer.
2014 étant une année d’élection municipale, l’association AMELIOR renouvelle son indignation devant les politiques de répression et le mépris toujours exprimé à l’égard des problèmes rencontrés par les biffins, alors que celles-ci ne font qu’amplifier le phénomène de vente à la sauvette, et que les biffins ne cessent de proposer des solutions.

La reconnaissance de la viabilité de leur activité à Montreuil constitue, de ce fait, un progrès politique et social; ce, d’autant plus que les marchés autorisés pour 2014 seront non seulement plus nombreux, mais surtout seront réguliers. En effet, sortir la biffe de l’instabilité, et avec cela sortir les biffins de la grande précarité qui caractérise souvent leur situation sociale, implique que ceux-ci puissent s’appuyer sur des pratiques communes et des habitudes régulières. Ce qui passe avant tout par l’assurance de pouvoir retrouver acheteurs, autres biffins ou membres d’AMELIOR à des dates et des lieux connus de tous, annoncés à l’avance – besoin bien compréhensible qu’ont également exprimé les acheteurs et riverains.
L'action ecologique des marchés avec plusieurs acteurs.
L’association souhaite également rappeler le rôle écologique crucial joué par ces marchés, sur lesquels sont (re)mis en circulation des biens uniquement issus de la récupération et du recyclage, participant ainsi de la lutte contre le gaspillage. À ce titre, elle est heureuse d’annoncer la venue, sur le marché du 11 janvier prochain, d’autres acteurs de cette lutte : l’association Disco Soup, qui récupère et cuisine des invendus alimentaires sur la voie publique, pour ensuite les distribuer gratuitement et en musique, ainsi que les Gars-Pilleurs, glaneurs de nourriture promise au rebus, elle aussi distribuée gratuitement sur la voie publique.
Leur présence sur le marché ce samedi permettra, outre une aide concrète au remplissage des frigos les moins garnis, une réelle convergence des luttes contre le gaspillage et la production massive de déchets, qui nous semble plus que jamais urgente en ces temps de surconsommation, d’épuisement des ressources et de destructions volontaires des richesses. 2014 est aussi, comme chacun sait, le 460ème anniversaire de la légalisation du droit au glanage, l’association rappelle la nécessité de fédérer la communauté des récupérateurs afin de développer leurs activités, et de défendre leurs droits : DROIT AU GLANAGE, DROIT À LA BIFFE !

Ainsi l’association souhaite-t-elle une année 2014 pleine de récup’, de courage politique, de biens arrachés aux poubelles et aux incinérateurs, de redistribution des richesses, de solidarité à l’égard de ceux qui en ont besoin.


Plus d'infos : page de contact