Vous vous demandez ce qu'est le programme des biffinEs de l'association AMELIOR? 
ZÉRO PAUVRETÉ, ZÉRO DÉCHET! 

RDV samedi 12 novembre à Montreuil sous la halle du marché croix de chavaux et dimanche 20 novembre aux Grands Voisins (https://www.facebook.com/events/242016079535046/ ). 

Les travailleurs de la collecte et de la récupération-revente fédérés par l'association AMELIOR luttent contre les exclusions et les discriminations mises en place par les pouvoirs publics parisiens et franciliens à leur encontre.

Malheureusement, hormis la ville de Montreuil, aucune ville n'a mis en place ce que réclament biffinEs et consommateurs solidaires: Des places et des marchés autogérés localement, en nombre suffisants pour que chacun puisse vivre décemment et se rencontrer dignement lors de ses véritables marchés aux puces. C'est ainsi que nous obtenons la juste rétribution de notre travail directement auprès de nos acheteurs, et que nous pouvons nous faire connaitre en tant qu'acteurs du changement. Le réchauffement climatique qui menace l'équilibre environnemental -lié à la surconsommation de nos pays industrialisés- n'est pas une fatalité a condition de lutter contre ce modèle de société destructrice, et de réduire nos déchets à la basen sinon promis à l'incinération. 
C'est ce que nous proposons à touTEs au bénéfice de touTEs. 
Nier nos droits de travailleurs, c'est aggraver notre situation et nous appauvrir encore plus alors que nous sommes partie prenant de l'économie populaire et devrions etre considéré comme partie prenant de la dite " économie circulaire", qui n'existera pas sans nous, et jamais contre nous! 

EN MEME TEMPS QU'ILS NOUS OPPRIMENT, NOUS VOLENT ET NOUS PRIVENT DE NOS DROITS, ILS NOUS TRAITENT DE DÉLINQUANT.E.S ! 
ON EN A MARRE DU MÉPRIS DANS LEQUEL NOUS TIENNENT CERTAINS ÉLU.E.S, DU TRAITEMENT POLICIER ET DE L'INDIFFÉRENCE GÉNÉRALE.

Est ce que les éluEs sont là pour défendre l'intêret général et la cohésion sociale, au sein des valeurs républicaines, quand ils nous refusent l'accès au dialogue sociale depuis des années, et envoient des bennes des sociétés privés et des policiers de service public pour nous confisquer et pour détruire nos biens de recup mis en vente pour vivre, alors que des avancées politiques en faveur des biffins, obtenus par la lutte, nous sont encore et toujours refusé? 

Pauvrophobie? Racisme? Déni de droits? Néglicences irresponsables? Inhumanité? Clientélisme et corruption? 

3eme rencontre mondiale des mouvements populaires

 

les membres administrateurs et soutiens de l'association AMELIOR

IMG_0826

vrai marché aux puces des biffinEs à croix de chavaux


On peut s'interroger sur nos modèles de gouvernance, sur la faiblesse de l'economie circulaire au sein d'une région qui incinère et enfouie les matériaux collectés à 83%, alors que les biens communs s'épuisent, alors que les politiques répressives qui nous touchent sont de plus en plus dangereuses et dramatiques. Mais on peut aussi agir. C'est ce que nous faisons sans relache. 

Nous ne sommes exclus et considérés comme travailleurs informels que par celles et ceux qui ,trop longtemps éloignés des réalités economiques,sociales et environnementales, n'ayant pas besoin de travailler dur comme nous le faisons, nous qui mettons la main dans les poubelles et que vous voyez dans les toutes les rues de Paris, ferment les yeux sur notre détresse. 
Nous menons à bien une activité économique complémentaire à la gestion des déchets. Nous luttons contre notre pauvreté et aidons ceux qui en souffrent par l'accès à touTEs aux marchés de l'occasion. Pourquoi entretenir la méprise que nous sommes des vendeurs à la sauvette tout en nous refusant places et marchés organisés, base sociale pour des métiers pour touTEs? 

Le chomage et l'exclusion ont assez durer! 
Nous demandons aux pouvoirs publics d'agir urgemment pour la défense des personnes les plus vulnérables ! 
Nous travaillons et sommes prêt à travailler plus encore, pour cela nous avons besoin de l'écoute et du soutien des pouvoirs publics afin d'activer les leviers existants à tous les niveaux, locales, regionales, nationales européens et internationaux.

Le mercredi 23 novembre à 19h, le COLLECTIF 3R et l'association ZERO WASTE FRANCE organisent une conférence-débat contre les politiques d'incinération et pour des alternatives dans la gestion des "déchets"-matériaux recyclables.. Vous pouvez signer leur pétition 

http://collectif3r.org/conference-debat-paris-zero-dechet-le-23-novembre-a-19h-a-paris/
https://www.change.org/p/2-milliards-pour-brûler-des-déchets-non