Les biffins parisiens veulent être reconnus

>Île-de-France & Oise>Paris>Paris IV|E.L.M.|01 mars 2017, 19h30|0
E.L.M.
Paris IVBiffinsmarchevendeurs

Ce mercredi, au cours de la journée mondiale des récupérateurs de déchets, une trentaine de biffins parisiens ont manifesté sur le parvis de l’Hôtel de ville de 8 heures à 18 heures. Après avoir tenté d’installer leur marché, ils ont été évacués par la police… et la pluie. « Nous voulons obtenir des nouvelles places sur des nouveaux marchés parisiens et la reconnaissance de nos métiers de ferrailleurs, récupérateurs et vendeurs de récup’de rues » a lancé Samuel, un de leurs représentants dénonçant « notre société industrielle surconsommatrice » et le non-respect de leur métier « considéré comme des vendeurs à la sauvette ». Les biffins — qui sont plusieurs centaines sur Paris — regrettent que depuis septembre 2014, les demandes de dialogue avec Dominique Versini, adjointe d’Anne Hidalgo à la lutte contre l’exclusion, n’obtiennent, selon eux, aucun résultat.

Ils réclament l’égalité des droits des biffins, une place et une carte individuelle ainsi qu’un marché avec des places réservées dans six arrondissements (les XXe, XIXe, Xe, XIe, XIIe et XIIIe). « Nous représentons beaucoup de monde, les marginaux, les réfugiés, les travailleurs précaires, les chômeurs en fin de droit… » énonce Samuel qui assure que ce travail, reconnu et soutenu par la ville, permettrait de gagner au moins 1 000€ par mois et par vendeur.