L'association AMELIOR interpelle le gouvernement et sa continuité au niveau régional parisien et local afin d' appliquer les votes et décisions et financements disponibles (conseil de Paris depuis Juin 2010, conseil d'ile de France depuis Décembre 2010) en faveur de la reconnaissance du métier de chiffonier biffin et de la création de marchés organisés dédiés à leur activité : égalité des droits des travailleurs biffins et égalité d'accès aux dispositifs économiques dans les territoires (une place, une carte un marché)

 

370_1077811183734_5546_n