En radio : France Info

http://www.franceinfo.fr/economie/cinq-jours-a-la-une/les-biffins-retraites-des-brocanteurs-de-la-misere-1022791-2013-06-13

Les biffins retraités : des brocanteurs de la misère

le Jeudi 13 Juin 2013 à 05:15
Partager

Les biffins, c'est le surnom donné aux chiffonniers parisiens. Ils vendent ce qu'ils récupèrent dans les poubelles ou ce qu'on leur donne. Des vêtements usés, des chaussures, des bricoles, qu'ils revendent ensuite pour un euro. De véritables marchés de la misère, fréquentés de plus en plus par des retraités.

Les biffins à Paris, une "institution" fréquentée par toutes sortes de catégories d'âge © Radio France - Isabelle Raymond

A l'origine les biffins vendent à la sauvette, à proximité des marchés. On les voit notamment sous les portes du périphérique. Mais ces marchés de la misère sont souvent pris d'assaut par la police qui réquisitionnent ou jettent les étals de fortune.

Alors grâce à des associations, certains biffins ont désormais des stands officiels. Parmi eux, on trouve beaucoup de personnes âgées, de retraités.

Madame Zara à 73 ans. Cette ancienne aide-soignante biffe depuis qu'elle est à la retraite. Elle touche un peu plus de 900 euros de pension par mois : "Il y a des jours je ne vends rien, zéro. Il y a des jours je gagne 10, 15, parfois jusqu'à 20 euros. Ce que je vends ? Ce sont des gens qui me les donnent, mes enfants, des voisins, je n'ai pas besoin de faire les poubelles. Parfois j'achète aussi. Ce que j'achète un euro, je le revends parfois quatre."

"C'est pas avec les retraites qu'on va vivre"

Robert, 77 ans, ouvrier à la retraite, biffe depuis une dizaine d'années "parce que c'est pas avec les retraites qu'on va vivre". Ancien contremaître dans une usine de bois, il totalise ses 40 ans de côtisations et touche 830 euros de pension par mois. "Mon loyer avale les trois quarts de ma pension. Avec la biffe, je peux me faire jusqu'à 200 euros de plus par mois même si on vend beaucoup moins bien qu'il y a quelques années."